Les causes de l’incontinence urinaire| La Fondation d’aide aux personnes incontinentes (Canada)

Les causes de l’incontinence urinaire

Affaiblissement des muscles du plancher pelvien et du sphincter urinaire

Cet affaiblissement peut se produire en raison du traumatisme de l’accouchement par voie vaginale, des maladies qui affectent le cerveau et le système nerveux comme la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, le diabète de type 2 et un accident vasculaire cérébral; des malformations congénitales, des blessures dues à un accident qui causent très souvent une fracture des os pelviens, ou des effets liés à la prise de médicaments ou en conséquence d’une chirurgie comme l’ablation chirurgicale de la prostate.

Ménopause et vieillissement

L’incontinence peut être causée par les changements associés à la ménopause chez les femmes et les changements qui accompagnent le processus naturel du vieillissement de la vessie, de l’urètre, des muscles du plancher pelvien et des sphincters qui peuvent entraver le processus normal de miction. Par exemple, l’hypertrophie normale de la prostate chez l’homme qui vieillit ou le prolapsus du vagin ou de l’utérus qui est fréquent chez les femmes âgées peut provoquer un blocage ou la descente anormale de l’urètre. La diminution progressive d’œstrogènes après la ménopause et le vieillissement chez la femme PEUVENT affaiblir les muscles du plancher pelvien et des sphincters. Il est important de souligner que l’incontinence au cours de la vieillesse n’est PAS normale et devrait être traitée par un professionnel de la santé.

L’hérédité

L’incontinence tend à être héréditaire et il y a une composante génétique qui joue un rôle dans la faiblesse des muscles du plancher pelvien.

L’obésité

L’obésité et le surpoids augmentent le risque d’être atteint par l’incontinence parce que l'accumulation de la graisse corporelle augmente la pression dans l’abdomen. Celle-ci est plus forte que la capacité de la fermeture normale du sphincter urétral de la vessie lors des activités qui augmentent la pression abdominale; comme la marche, le levage d’un poids lourd, la toux, l'éternuement et les exercices.

Infections respiratoires et constipation

Les infections respiratoires telles que la bronchite, la grippe ou le rhume, et la constipation chronique augmentent le risque d’être touché par l’incontinence en raison qu’une toux persistante et un effort excessif durant les selles augmentent la pression abdominale.

Infections des voies urinaires

Les infections des voies urinaires sont une cause fréquente d’incontinence. L’infection de la vessie (la cystite) augmente la sensibilité du muscle de la vessie et sa susceptibilité de se contracter de façon inopportune, ce qui peut causer l’incontinence.

Le tabac et l’alcool

Le tabagisme augmente le risque d’infections respiratoires et de la toux. La nicotine et la consommation excessive d’alcool stimulent le muscle de la vessie qui provoque des contractions inopportunes, ce qui entraîne l’expulsion de l’urine.

Causes variées

Étant donné qu’il n’y a pas toujours de cause organique apparente pour expliquer l’incontinence, et tant de raisons peuvent être à l’origine de l’incontinence, il faut toujours consulter un professionnel de la santé pour s’assurer que ce n’est pas un symptôme lié à un autre problème et pour établir le traitement approprié.

Contactez-nous
PO Box 417
Peterborough ON K9J 6Z3
Phone: (705) 750-4600
Email: help at canadiancontinence dot ca
Inscrivez-vous pour notre
E-Nouvelles Bulletins


Website design and development by Emmatt Digital Solutions Inc.