La vessie hyperactive vs L’incontinence à l’effort

La Vessie Hyperactive vs L’incontinence à l’effort

“Ces renseignements ont été disponibles grâce à un « octroi éducationnel non restreint de Pfizer Canada."

La vessie hyperactive se produit lorsqu’un large muscle de la vessie, nommé le détrusor, se contracte plus souvent que normal. Cela provoque une envie soudaine et parfois pressantes d’uriner, même si la vessie n’est pas pleine.

Les symptômes d’une vessie hyperactive incluent:

  • Urination fréquente — le besoin d’uriner plus de huit fois au cours d’une période de 24 heures, y compris deux fois ou plus par nuit
  • Urgence d’urination — un pressant et fréquent besoin d’uriner immédiatement avec peu ou aucune chance de retenir la miction
  • Accidents de pertes d’urine — (aussi appelé incontinence par impériosité) – une perte involontaire d’urine causée urines par une forte envie soudaine et urgente d’uriner
  • Il est estimé que la majorité des personnes ayant la vessie hyperactive ne souffrent que des symptômes d’urgence d’urination et d’urination fréquente (63%). Les autres, soit 37 % d’entre eux, subissent des accidents de pertes d’urine (l'incontinence par impériosité), en plus d’urgence d’urination et, souvent d’urination fréquente.

Si vous souffrez de ces symptômes, n’oubliez pas un fait très important – la vessie hyperactive peut être traitée, quoiqu’en soit la cause!

Qui souffre de vessie hyperactive?

• Il est estimé que presque 1 personne sur 5, de plus de 35 ans au Canada, est touchée par une vessie hyperactive.
La vessie hyperactive avec fréquence et impériosité seulement, touche les hommes et les femmes de tous âges – la majorité des personnes souffrant de cette condition sont âgées de moins de 65 ans.

Les types d’incontinence urinaire

L’incontinence urinaire est la perte d’urine involontaire même si cela n’est pas considéré comme un problème. Il existe plusieurs types d’incontinence dont les symptômes peuvent paraître similaires. Afin d’éviter la confusion, une description des divers types d’incontinence urinaire suit.

L’incontinence par impériosité (urgence)

L’incontinence par impériosité est une composante de la vessie hyperactive. L’incontinence par impériosité est causée par des contractions involontaires d’un muscle volumineux de la vessie, appelé détrusor. Les symptômes incluent une envie très pressante et incontrôlable d’uriner qui peut mener à des accidents de pertes d’urine. Ce besoin urgent d’uriner peut être aussi particulièrement fort la nuit (nycturie) ou peut mener à des fuites accidentelles lors du sommeil (énurésie).

L’incontinence à l’effort

L’incontinence à l’effort résulte lorsque les muscles entourant l’urètre s’affaiblissent au point de ne plus pouvoir empêcher l’urine dans la vessie de s’échapper. Une hausse de la pression abdominale peut provoquer de légères pertes d’urine. Même le moindre effort en toussant, en éternuant, en riant, durant un exercice ou pour soulever un objet lourd, peut causer des pertes d’urine. Plusieurs femmes peuvent en être atteintes à la suite d’une grossesse et de la ménopause et doivent ajuster leur mode de vie en portant des serviettes absorbantes et des couches.

Il importe de se rappeler que l’incontinence à l’effort n’est PAS la même chose qu’une vessie hyperactive. Les deux ont des symptômes différents ET des traitements différents.

Les symptômes mixtes (vessie hyperactive et Incontinence à l’effort)

Plusieurs personnes qui souffrent de vessie hyperactive, souffrent aussi d’incontinence à l’effort. Malheureusement, il n’existe aucun traitement unique efficace pour les deux affections. Si vous avez des symptômes mixtes, chacun de ces symptômes devra être traité individuellement

Pour vous aider à mieux faire la distinction entre la vessie hyperactive et l’Incontinence à l’effort

la vessie hyperactive et l’Incontinence à l’effort

Incontinence urinaire mixte (IUM) = Incontinence urinaire par impériosité (IUI) + Incontinence urinaire à l’effort (IUE).

La combinaison des symptômes de la vessie hyperactive et de l’incontinence d’effort est courante. Le symptôme le plus gênant, soit celui de la vessie hyperactive ou celui de l’incontinence à l’effort devrait être traité en premier.

Les symptômes de la vessie hyperactive par rapport à ceux de l’incontinence à l’effort

Diagnostic courant - symptômes VI* IE**
Impériosité (fort besoin pressant d’uriner) Oui Non
Fréquence avec impériosité (> 8 fois/24 heures) Oui Non
Pertes urinaires au cours des activités physiques Non Oui
Volume de perte urinaire lors de chaque épisode d’incontinence Beaucoup
(si présent)
Petit
Capacité de se rendre aux toilettes à temps lors d’un besoin d’uriner Non Oui
Se réveiller la nuit pour uriner Normalement Rarement

*Vessie hyperactive
** Incontinence d’effort


Références:

  1. Abrams P. et al. The overactive bladder – A widespread and treatable condition. 1998; Erik Sparre Medical AB.
  2. Stewart WF, et al. Prevalence and burden of overactive bladder in the United States. World J Urol. 2003;20:327-336.
  3. Corcos J, et al. Prevalence of overactive bladder and incontinence in Canada. Can J Urol. 2004;77(3):2278-2284.
  4. Knapp PM. Identifying and treating urinary incontinence – the crucial role of the primary care physician. Postgraduate Med. 1998;103:279-294
Contactez-nous
PO Box 417
Peterborough ON K9J 6Z3
Phone: (705) 750-4600
Email: help at canadiancontinence dot ca
Inscrivez-vous pour notre
E-Nouvelles Bulletins


Website design and development by Emmatt Digital Solutions Inc.